A la Une, Ghana

Ghana: l’actrice Yvonne Okoro est-elle un dealer de drogue ?

Yvonne OkoroSeul le travail paie, a-t-on l’habitude de dire. Et celui des acteurs du cinéma africain doit être reconnu comme tel.

Malheureusement, certains se prennent le vilain plaisir de jeter du discrédit sur les efforts de ces hommes et femmes qui hissent très haut le flambeau de l’industrie cinématographique africaine.

A bord d’une voiture de luxe dans la circulation à Accra, la capitale, l’actrice ghanéenne d’origine nigériane Yvone Okoro a confié avoir été traitée de « dealer de cocaïne » par certains individus.

« Je conduisais  et j’ai entendu des gens contempler ma voiture,  mais quand ils se sont approchés et ont vu que c’était moi, l’un d’entre eux a dit, oh laissez cette actrice, elle a acheté sa voiture avec l’argent de la vente de cocaïne », a-t-elle raconté.

L’actrice regrette que certains ghanéens ne considèrent pas suffisamment leurs célébrités comme au Nigeria voisin où les stars sont précieusement traitées.

Yvone Okoro a saisi l’occasion pour inviter les Africains à valoriser les films locaux au détriment des films étrangers tels que Bollywood ou Hollywood. 

« Les gens doivent arrêter de  croire que tout ce qui est fait par les noirs est de mauvaise qualité », a-t-elle ajouté.

Certes la drogue circule dans le domaine de la production audiovisuelle, néanmoins il faut reconnaître le mérite des acteurs du cinéma qui font le bonheur des millions de foyers en Afrique voire au-delà.

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *