A la Une, Afrique du Sud

Afrique du Sud: Grace Mugabe devant la justice pour agression

Grace-MugabeLa première dame du Zimbabwé Grace Mugabe est face à la justice sud-africaine ce mardi. Elle est accusée d’avoir levé la main sur deux jeunes femmes dans une chambre d’hôtel de Johannesbourg, où elle aurait allé chercher ses deux fils.

Si elle est visée par une plainte pour agression, les autorités sud-africaines déclarent cependant que la femme du Président Robert Mugabe n’est « pas en état d’arrestation car elle a coopéré et elle s’est présentée à la police ».

Une des victimes présumées, âgée de 20 ans, assure qu’elle se trouvait avec les fils de Mme Mugabe et deux amis lorsque la première dame zimbabwéenne qui se trouvait dans une chambre voisine est venue les agresser dimanche soir, rapporte BBC Afrique.

« On était tranquillement dans notre chambre et elle est arrivée pour nous frapper. J’ai le front ouvert. Je suis mannequin et je gagne de l’argent grâce à mon look », a témoigné Gabriella Engels au quotidien sud-africain The Times.

Selon le ministre sud-africain de la Police, Fikile Mbalula « Grace Mugabe peut être arrêtée malgré son passeport diplomatique car cette altercation présumée ne peut en aucun cas relever d’une affaire diplomatique ».

Pour rappel, Grace Mugabe s’était rendue en Afrique du Sud pour soigner une blessure au pied.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *