A la Une

Voici ce que certains Africains feront s’ils gagnaient 10 millions de F CFA

 

ArgentNombreux jeunes Africains sont en quête d’emploi sur un marché lourdement saturé. Que ce soit un emploi stable ou temporaire, facteur d’intégration et d’autonomisation, le défi reste le même. Le taux de chômage étant très élevé sur le continent, la problématique constitue ainsi un enjeu social. Dans le lot, l’on dénombre des diplômés sans emploi, des chômeurs, des porteurs de projets à la recherche de financement mais aussi des jeunes qui misent tout leur espoir sur des chiffres « porte-bonheur » de la loterie.

Dans ce contexte de crise économique aiguë généralisée, tu apprends dans les journaux que tu a été choisi au hasard dans l’annuaire téléphonique par un philanthrope qui te lègue la somme astronomique de 10 millions de F CFA, faisant de toi un millionnaire. Quelle serait ta toute première réaction? Que feras-tu de ces liasses de billets?

 Voici ce que certains Africains sous couvert de l’anonymat, pourront en faire:

« Avec 10 millions de F CFA en poche, il y a fort à parier je démissionnerai de mon boulot pour passer le restant de ma vie à voyager et à faire la fête »

« Avec 10 millions, c’est sur j’arrête de travailler. J’investis, j’achète des appartements, je fais des voyages, je partage avec ma famille (et eux aussi arrêtent de travailler). Bref on mène la belle vie ! »

« ‘investis dans l’immobilier et je deviens rentier, après je voyage partout ou j’ai envie d’aller, vivre est le plus important »

« Aider ceux que j’aime »

« Faire le tour du monde »

« Venir en aide aux pauvres qui meurent de faim »

« D’abord, je donne un peu d’argent à mes quelques (rares) amis pour qu’ils se fassent plaisir, un peu à mes parents et ma sœur. J’en place pour mes enfants quand ils seront majeurs. Ensuite avec une fille, je pars me faire plaisir. Une autre partie, je m’achète des choses utiles (belle maison, voiture, nouveaux meubles). Et je place le gros reste »

« Je ferai construire une maison de plein-pied car mes escaliers me deviennent difficiles et j’aiderais mes enfants et petits-enfants et la famille. Je donnerai aux associations caritatives ».

Et vous, que feriez-vous avec cet argent ?

A lire aussi :

Photo du profil de Blaise AKAME

À propos Blaise AKAME

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *