Lybie: des selles de chevaux, une tradition en voie de disparition

artiste lybie

artiste lybie

L’art de fabriquer les selles de chevaux, cette tradition propre au peuple libyen est en voie de disparition. Seuls quelques artisans maîtrisent encore la production du fameux cuir et les motifs sertis d’argent.

Farag Mohamed, l’un des rares artisans affirme : “La plupart des fabricants de selles sont des autodidactes, et l’art de fabriquer les selles est considéré comme un artisanat originaire de la région. Nous estimons que la fabrication et l’usage des selles pour la montée à cheval est une très belle chose et les selles libyennes sont considérées comme uniques partout dans le monde’‘.

La production d’une selle demande presque trois semaines de travail et peu coûter 11 000 dollars.
La plupart de la population aime montrer leur selle à l’occasion des mariages, des cérémonies et des courses traditionnelles de chevaux.

Notons également qu’il y a des compétitions qui ont lieu dans tout le pays. Hossam Salah, un cavalier explique : ‘’Ici à Janzour, nous nous préparons pour la compétition traditionnelle de courses de chevaux. On s’entraîne une fois par semaine tous les samedis. Nous avons un large public, c’est un événement populaire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *