A la Une

Expulsion de Kemi Seba: Nubukpo très remonté contre Macky Sall

Kako NubukpoConnu pour son aversion pour le franc CFA, l’activiste Kémi Séba a été expulsé du Sénégal pour « menace grave à l’ordre public ».

On lui reprochait d’avoir brûlé un billet de 5 000 F CFA lors d’une manifestation la semaine dernière à Dakar, défiant ainsi la BCEAO. Un fait qui a également choqué les pauvres, enhardi ses militants, et surtout provoqué un tollé.

Résidant désormais en France, cette situation a fait réagir l’ancien ministre Togolais Kako Nubukpo, qui n’a pas du tout apprécié l’expulsion du panafricaniste moderne.

Pour l’ancien ministre de Prospective et de l’évaluation des politiques publiques, intervenant sur la chaîne française TV5 Monde Afrique, expulser l’activiste est un fait suffisamment « grave ». Car, soutient-il, « le combat mené par Kemi Seba et ses compagnons est complémentaire au travail de recherche que nous autres économistes pouvons livrer ».

Très engagé contre le franc CFA qu’il qualifie de « servitude volontaire », Kako Nubukpo voit en cette expulsion, l’illustration parfaite du fait que « ceux qui profitent de la monnaie ne veulent pas du débat sur le sujet ».

« Ce que je veux dire, c’est que là, toute proportion gardée, les autorités sénégalaises ont choisi le déshonneur (…) ce qu’on reprochait à Kemi Seba, ce sont les troubles à l’ordre public que pouvaient engendrer les manifestations prévues le 16 septembre. Mais je crois que par rapport aux valeurs africaines, par rapport à ce que le Sénégal représente, le pays de la Teranga, le pays de l’hospitalité, c’est un acte qui symboliquement me paraît grave », a lâché M. Nubukpo.

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.