Egypte: 17 gays devant les tribunaux pour incitation à la débauche

Egypte: 17 gays devant les tribunaux pour incitation à la débauche

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), default quality

Dimanche dernier, 17 présumés homosexuelles Egyptiens ont comparu devant les tribunaux du Caire pour incitation à la débauche, selon des sources judiciaires.

Un procès a huis clos pour ces hommes compris entre 17 et 35 ans. Un procès que condamnent fortement les partisans des droits de l’homme du moment où au moins six d’entre eux ont été arrêtées après avoir brandi le drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) lors d’un concert du groupe libanais Mashrou’ Leila, connu pour sa défense des droits des LGBT, le 22 septembre au Caire.

Une nouvelle audience se tiendra vers la fin du mois d’octobre, un procès qui s’inscrit dans un contexte de répression accrue contre l’homosexualité en Egypte.

En avril 2016, 11 hommes soupçonnés d’être homosexuels avaient été condamnés en Egypte à des peines allant jusqu’à 12 ans d’emprisonnement pour « incitation à la débauche », provoquant une vague d’indignation internationale.

Certes l’Egypte ne condamne pas l’homosexualité, mais ce penchant est considéré comme une « maladie » qu’il faut absolument cacher. Une position plus ou moins claire, vu les arrestations effectuées.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
Aller à la barre d’outils