A la Une, Afrique de l’Est, Kenya, Pays, Politique, Présidentielles 2017

Présidentielle au Kenya: l’opposant Raila Odinga se retire de la course

odingaCoup de théâtre au Kenya pour les élections du 26 octobre prochain. Après avoir bataillé dur pour l’annulation du précédent scrutin par la Cour suprême, Raila Odinga l’opposant en course, a annoncé hier, le retrait de sa candidature face au président sortant Uhuru Kenyatta.

Lors d’une conférence de presse, l’opposant a déclaré que « Tout indique que l’élection prévue le 26 octobre sera pire que la précédente. Dans l’intérêt des Kényans, de la région et plus largement du monde, nous estimons que le mieux sera que la National Super Alliance (la Nasa, coalition de l’opposition, ndlr) soit absente de l’élection présidentielle prévue pour le 26 octobre 2017 », déclara t-il.

Le dernier scrutin a été annulé pour ‘’irrégularités dans la transmission des résultats’’ après que l’opposant a historique ait saisi la Cour suprême.

Pour la tenue du nouveau scrutin, Raila Odinga avait exigé des reformes au niveau de la commission électorale. Pour lui, «…l’IEBC n’a pas l’intention d’entreprendre les changements au niveau de ses opérations et de son personnel pour garantir que les illégalités et irrégularités qui ont conduit à l’invalidation du scrutin du 8 août ne se reproduisent pas ».

De longues batailles sont encore à mener pour l’opposant qui souhaiterait la révision du processus électoral en entier.

Le scrutin du 26 octobre se tiendra ou pas ? Une question que beaucoup se posent.
La lumière est donc au bout du tunnel pour les Kenyans qui attendaient désespérément ce nouveau scrutin.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *