A la Une, Afrique de l’Ouest, Pays, Togo

Manif de l’opposition à Lomé: les miliciens parlent enfin !

 

MiliciensArmés de gourdins, d’armes blanches, des jeunes cagoulés dans des voitures sans plaques continuent de terroriser la population togolaise, pour cette première journée des deux jours de manifestations des 18 au 19 octobre de l’opposition.

Et pourtant, un fait inhabituel s’est produit sur la route nationale N°1, où brûlaient encore des pneus, un signe du ras-le-bol des manifestants courageux.  Ces hommes en cagoules, sont descendus de leurs véhicules non immatriculés pour désengorger les routes.

L’un d’eux, à l’allure d’un chef d’équipe, pendant l’opération lança en ces termes devant une caméra: « filmez bien ! Vous voyez notre travail ? Les gens veulent détruire ce pays. Les autres cassent, nous on nettoie ».

Un geste qui s’apparente à celui que les forces de l’ordre, en plus de tabasser la population, s’adonnent de gré ou de force au cours des manifestations.

Cette déclaration du jeune cagoulé, a suscité beaucoup d’interrogations. Ces prétendus miliciens seraient-ce des militaires en tenue civile ? Qui les a engagés ? Sont-ils mandatés pour nettoyer la population ? S’ils sont vraiment du bon côté, pourquoi avoir des gourdins, machettes et terroriser la population au point de frapper leurs frères ?

Autant de questions sans réponses qui pour l’heure taraudent l’esprit des populations notamment celles des quartiers taxés de « rebelles » comme ‘Agoè’, ‘Adidogomè’, ‘Zongo’, ‘Bè’ et autres.

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *