Congo: Choco Ouak, un vrai délice du terroir !

17 Vues, 3 Aujourdhui

choco ouakChoco Ouak, le chocolat 100% congolais est très prisé par la population, la demande est plus forte que l’offre. Tout au bonheur de son promoteur Jean-Maurice Ouakatoulou qui affirme que : ‘‘Ça, c’est le patriotisme économique congolais qui est là, on est en train de transformer le produit congolais qui n’avait jamais été transformé. On ne connaît pas les richesses qui sont à l’intérieur. Mon chocolat est aliment, mais médical’‘.

Un chocolat qui fait la fierté du peuple congolais et qui valorise le cacao de son terroir. Très heureuse de cette initiative, une employée déclare : ‘’ Ça se passe dans d’autres pays, on produit le chocolat et tout. Mais c’est une joie aussi quand ça se passe dans ta ville dans ton pays natal’‘.

Le promoteur s’est donné pour objectif de contribuer au chômage et d’encourager le secteur privé tout en proposant d’autre dérivé du cacao.

Mais, face à tant de détermination et de défis, Choco Ouak fait face à une demande toujours très forte et à la rareté de la matière première dans le pays.

‘‘Malgré l’augmentation de la production de 100kg à 800 kg, choco Ouak, ne parvient toujours pas à faire face à la demande. En fait, on est confronté à un problème de capacité de production, donc des machines assez grosses pour avoir les quantités qu’il faut parce que les voisins immédiats Kinshasa, le Cabinda et la Namibie, viennent de temps en temps prendre des quantités, mais on n’ est pas en mesure de les satisfaire ‘‘, affirme Jean-Maurice.

Voilà autant de défis auxquels doit répondre cette entreprise créée depuis 2000.

ouakalata

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Congo: Choco Ouak, un vrai délice du terroir !

  1. Bonjour, je suis étudiant en troisième année de licence à l’école nationale supérieure polytechnique (ENSP), je désir passé les stages de projet de fin d’études dans votre patrimoine,

    Merci et Bonne compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *