RD Congo: les USA exigent le départ de Joseph Kabila

Congo under KabilaComme Robert Mugabe au Zimbabwe, Faure Gnassingbe au Togo, Joseph Kabila est l’un de ces chefs d’Etats africains qui souhaiteraient briguer plus de deux mandats. Le président du Togo étant dans son 3è mandat.

Alors que les Congolais s’apprêtent à se rendre aux urnes le 23 décembre 2018, les Etats-Unis viennent d’adresser un ultimatum au président Kabila, l’appelant à quitter le pouvoir.

Une bonne nouvelle pour l’opposition congolaise dont la fragilité n’est plus à démontrer face au pouvoir de  Kinshasa.

Aux affaires depuis plus de 15 ans, c’est la deuxième fois en l’espace d’un mois que Joseph Kabila a été prié de rendre le pouvoir. Il  a été déjà sommé de quitter le pouvoir, fin octobre dernier par l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley.

La date du 23 décembre 2018 doit conduire à une transition du pouvoir en RD Cogo d’après Washington qui se dit prêt à mettre tout en oeuvre pour accompagner le processus électoral avec l’ensemble de tous les acteurs politiques, la Monusco et les différents partenaires.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.