Egypte: le président Sissi promet de ne pas toiletter la constitution

Egypte: le président Sissi promet de ne pas toiletter la constitution

EGYPT PRESIDENTIAL ELECTIONS

Dans un continent où la majorité des chefs d’Etats ont pris plaisir à modifier la constitution à leur guise, l’Egypte sort du lot.

Arrivé au pouvoir en 2014 pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois d’après les réformes de la constitution en 2012, le président Egyptien Abdel Fattah al-Sissi a fait la promesse de ne pas toiletter la constitution pour briguer un troisième mandat.

« Je ne m’imagine pas rester au pouvoir un jour de plus contre la volonté des Égyptiens », déclara-t-il dans une interview.

Une promesse qui reste à tenir même si toutefois le président ne s’est pas prononcé sur une possible candidature en 2018 pour son second mandat.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
Aller à la barre d’outils