L’insécurité éloigne de plus en plus le Rallye Dakar de l’Afrique

rallyreBien que portant le nom d’une ville africaine, le Rallye Dakar qui met en compétition les accros des engins à deux roues, ne foulera pratiquement jamais le sol africain. C’est du moins ce que l’on pense eu égard du climat d’insécurité qui prévaut sur le continent depuis des decenies.

Caractérisé par des guerres tribales ou civiles, les attentats, le continent n’offre pas, selon les organisateurs, un bon climat sécuritaire.

Organiser le Rallyre en Afrique serait juste une erreur, une première expérience tentée avec la Mauritanie, a été annulée faute de climat sécuritaire propice.

Une situation qu’a déploré Etienne Lavigne le directeur des épreuves : «Je pense que ce n’est pas possible d’imaginer retourner travailler là-bas (en Afrique), ce n’est pas l’idée pour le moment. En Afrique, c’est très compliqué avec la sécurité, la guerre civile, le terrorisme, c’est dommage mais c’est comme ça ».

Pour rappel, l’édition 2018 aura probablement lieu au Pérou. Bien qu’on qualifie l’Afrique d’être l’avenir du monde, le continent perd peu à peu sa notoriété pour des raisons d’insécurité, une situation qui devrait interpeller chacun des habitants des pays africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *