A la Une, Sports

Neymar pousse un grand coup de gueule face aux rumeurs

Neymar9Recruté l’été dernier par le PSG, le Brésilien Neymar avait été accueilli avec tous les honneurs dignes du joueur le plus cher de l’histoire du football avec un transfert qui a coûté la somme astronomique de 222 millions d’euros à Paris. Quelques semaines après un show médiatique bien mérité par le Parisien, des rumeurs sur un prétendu « mal être à Paris » se répandent comme une traînée de poudre.

Après le match amical entre le Brésil et le Japon (3-1), Neymar a tenu à faire une sortie médiatique au cours de laquelle il a fait une mise au point avec les journalistes, vendredi, à Lille (France).

Dans son intervention, il a demandé aux journalistes d’arrêter de créer des histoires.

« Je suis là parce que j’ai demandé à venir parler devant la presse. Je voulais dire ce que je pensais. Je n’aime pas les histoires qui se racontent sur moi actuellement. Rien ne me dérange aujourd’hui au PSG. Ce qui me gêne, ce sont les histoires que crée la presse autour de moi. Je suis venu pour vous donner ma version des choses. J’étais heureux à Barcelone et je le suis toujours à Paris. Je suis très heureux et très motivé », a-t-il déclaré.

La star de 25 ans a exprimé son malaise par rapport à tout ce qui se raconte sur ses relations avec Cavani et Emery.

« On parle beaucoup de mes relations avec le coach ou avec Cavani. Ces choses-là ne sont pas vraies et ça me blesse. Je suis venu à Paris avec l’accord de mon coach. Quand je suis arrivé, on a eu une discussion et on a parlé de mes objectifs et de ceux de l’équipe. Je ne suis pas là pour créer des problèmes à Paris. J’ai été très bien accueilli par mes coéquipiers quand je suis arrivé. Ils m’ont montré beaucoup de respect. Parfois, cela prend du temps pour s’adapter dans un nouveau club. Mais avec des joueurs comme ceux du PSG, cela va plus vite. Je veux m’entraîner, joueur et gagner des trophées avec eux », a-t-il avoué.

Le sélectionneur du Brésil, Tite, a défendu énergiquement son numéro 10 : «C’est un bon garçon. Bien sûr, des fois on réagit mal sur le terrain, ça m’est arrivé moi-même en tant que joueur. Ce n’est pas bien, mais c’est humain.»

En écoutant ce plaidoyer, Neymar n’a pu masquer son émotion. À la fin de la tirade de son sélectionneur, il s’est penché vers lui dans une quasi prosternation et a vite quitté la salle, les larmes aux yeux.

A lire aussi :

Photo du profil de Kamèla Blaiz

À propos Kamèla Blaiz

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *