A la Une, Afrique de l’Ouest, Beauté, Sénégal

Bodyfitness, Tjiki SIDIBE sur le toit du monde du muscle

Du 1er au 4 décembre prochain, se tiendront au Casino de Biaritz, les championnats du monde de fitness, bodyfitness, bikini. Et c’est la vice-championne du monde, la franco-sénégalaise, Tjiki SIDIBE qui a été choisie en tête d’affiche par l’IFBB

 

10672207_1478891362375239_1051645849551247092_n

Communiqué sur l’organisation du championnat du monde à Biaritz :

                                                                                                                                                                     monde-ifbb-feminin.1

  La billetterie du championnat du monde du 2 au 4 décembre 2017 :

http://www.ifbb-france.fr/medias/images/monde-biarritz-feminin.jpg

 

Tjiki SIDIBE, un parcours exceptionnel, un visage de la modernité

 

14117804_1725181517746221_2208863071576558643_n

Sa page Facebook pro :  

https://www.facebook.com/Sidibe-Tjiki-PRO-Figure-IFBB-1406570652940644/

Histoire

L’IFBB est fondée en 1946 à Montréal (Canada) par les frères Ben et Joe Weider sous le nom de Fédération internationale de bodybuilders, avec à sa tête le canadien Ben Weider. Les deux pays fondateurs sont le Canada et les États-Unis.

En 1965, l’IFBB organise sa première compétition : Mr. Olympia. De 1946 à 1970, la Fédération connaît une croissance rapide grâce à la promotion de Joe et Ben Weider. En 1970, l’IFBB compte des représentants dans plus de 50 pays à travers tous les continents : AfriqueAsieEuropeAustralieAmérique du Nord et Amérique du Sud.

Le 4 septembre 1970, l’IFBB tient son 1er Congrès International à Belgrade (Yougoslavie). Ce congrès dote la fédération d’une constitution et d’un conseil exécutif. En 1971, l’IFBB devient membre de l’Association Générale des Fédérations Internationales de Sports (AGFIS), devenue maintenant SportAccord. Cette adhésion fait de la IFBB le représentant officiel du culturisme. À partir des années 1980 jusqu’à sa mort en 2008, le président de l’IFBB Ben Weider n’a pas arrêté de demander au CIO d’inclure le culturisme dans la liste des sports des Jeux olympiques. Même si la musculation n’a jamais été au programme olympique, en 1998 le CIO a accordé à l’IFBB une reconnaissance provisoire, qui a duré près de quatre ans, mais elle a été retirée en 2001.

En 2004, l’IFBB est rebaptisée la Fédération internationale de bodybuilding et fitness, tout en gardant le sigle IFBB. L’année suivante, l’IFBB adopte de nouvelles règles antidopage suivant le code antidopage mondial. La section professionnelle de l’IFBB se sépare légalement de l’IFBB pour former l’IFBB Ligue professionnelle, une entité juridique indépendante avec ses propres règles et règlements. À son tour, la Constitution de l’IFBB devient le document directeur du sport amateur exclusivement. En 2006, après 60 ans passés à la tête de l’IFBB, Ben Weider démissionne de son rôle de président et l’espagnol Dr Rafael Santonja est élu à la tête de la Fédération. Le siège de l’IFBB est déplacé à Madrid (Espagne). Santonja est réélu en 2010 et en 2014 (au Congrès Mondial de Brasilia).

 

La Rédaction

A lire aussi :

Photo du profil de Christian PERSON

À propos Christian PERSON

Fondateur et PDG du groupe UMALIS, la première société de portage salarial cotée en Bourse sur EURONEXT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *