Kagame dans la ligne de mire de son homologue Ougandais ?

9 Vues, 1 Aujourdhui

museveniLa semaine dernière, un article paru dans le journal « Red Pepper », une agence de presse sis à Kampala, la capitale ougandaise, accusait le président Yoweri Museveni de comploter contre son homologue Rwandais.

L’article stipulait que Museveni manœuvrait dans l’ombre pour renverser Paul Kagame. Une information qui a exacerbé le gouvernement ougandais, déjà en mauvaise posture dans le cœur de la population quand on sait que le parti au pouvoir ambitionnait modifier la Constitution pour permettre au président Museveni de briguer un autre mandat en 2021.

Le gouvernement a réagi immédiatement en mettant aux arrêts les journalistes de la dite agence (au total 08) pour ‘’diffamation’’.

Il leur est également reproché une “communication offensante” ainsi que d’avoir “perturbé la paix du président”.

Ces derniers encourent au total une peine de sept ans d’emprisonnement. L’organisation « Reporters sans frontières » a dénoncée une réaction “absolument disproportionnée” de la part des autorités et demande la libération immédiate des “journalistes arrêtés”.

La police a déjà ouvert une enquête pour vérifier les informations pour de passibles tractations en justice. Le porte parole a confirmé que “La police a ouvert une enquête concernant les affirmations et insinuations graves contenues dans cet article qui a de sérieuses implications sur la stabilité et la sécurité régionales”.

Pour l’heure, le journal est fermé et interdit de parution jusqu’à nouvel ordre.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *