4ème Sommet et Prix Humanitaire Panafricain (Maroc) : Karima Rhanem nommée ambassadrice

4ème Sommet et Prix Humanitaire Panafricain (Maroc) : Karima Rhanem nommée ambassadrice

Les membres du bureau exécutif du Sommet et Prix Humanitaire Panafricain viennent de nommer la présidente du Centre International De Diplomatie Karima Rhanem du Maroc en tant qu’Ambassadrice et directrice nationale de la 4ème édition de cet événement qui se tiendra au Maroc sous le thème « Africa my Home » L’Afrique est ma maison : un appel à l’unité, à l’intégrité, à la paix et au partenariat en développement socio-économique”

Madame Karima Rhanem a aussi reçu le 18 novembre à Dar Es- Salaam le prix  des jeunes aux talents exceptionnels  (Young Achievers Award) du  Sommet et Prix Humanitaire Panafricain sur le renforcement du leadership social et de construction de nation pour sa contribution exceptionnelle et ses efforts déployés dans les domaines du développement humain et dans la promotion de la paix, l’intégrité, la démocratie et la bonne gouvernance au niveau de l’Afrique et la région MENA et ce en marge de la 3ème édition du Sommet et Prix Humanitaire Panafricain tenu en Tanzanie aux côtés de 27 autres personnalités imminentes de la paix.

Karima Rhanem est la première jeune femme du maroc a recevoir ce prestigieux Prix qui a été aussi décerné à des anciens présidents du Nigéria et du Ghana, respectivement Olusegun Obasanjo et John Kufuor, Kadre Désiré Ouédraogo, ancien Président de la CEDEAO, Grace Sanches, Présidente du réseau des femmes au Parlement et la plus jeune députée du Cap Vert ainsi que la Princesse Sikhanyiso du Swaziland et l’Ambassadrice Béatrice Ndung’u, fondatrice de la première radio en ligne du Kenya.

Lors du sommet, Madame Rhanem a participé par une intervention sur les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre l’extrémisme violent. Elle a été choisie parmi un groupe de leaders africains qui suivront les recommandations du Sommet, prévu d’être présenté à l’Union Africaine sous forme de déclaration de Dar Es-Salaam sur la paix.

Il est à noter que Madame Rhanem est co-fondatrice du réseau africain des jeunes experts en politiques de la jeunesse, une plateforme regroupant plus de 45 représentants des pays africains, où elle occupe la responsabilité de la coordination Afrique du Nord et la promotion de la recherche scientifique et les études stratégiques sur la jeunesse. Madame Rhanem a plus de 15 ans d’expérience dans les programmes de développement international, notamment les programmes de la jeunesse et la société civile.

Ces trois dernières années, elle a supervisé la réalisation de plus de 15 projets de plaidoyer visant la concrétisation des principes de la démocratie participative et la mise en ouvre d’une culture de dialogue et de concertation entre les institutions publiques et la société civile. Etant membre de la commission nationale du dialogue sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles du Royaume du Maroc, elle a contribué par la concrétisation des propositions législatives sur le cadre juridique et institutionnel gouvernant le travail et le fonctionnement de la société civile. Madame Rhanem a aussi travaillé avec plusieurs projets visant l’inclusion des populations vulnérables ou marginalisés, ainsi que des projets travaillant sur les droits de l’homme et l’approche genre.

Karima Rhanem est lauréate de plusieurs prix et distinctions nationales et internationales, notamment le prix de Nouveau Leaders du Futur en 2012 du Forum Crans Montana, reconnaissance de la commission et parlement Européen dans le cadre du programme d’échange en tant que jeunes prometteur et leader d’opinion. Elle a été nommée par le journal Morocco World News Ambassadrice de bonne volonté pour l’année 2012. Elle a aussi reçu d’autres prix pour son engagement dans la promotion de la paix et de dialogue à travers la diplomatie citoyenne

Le Sommet et Prix Humanitaire Panafricain est un événement annuel conçu par le Pan Afrikan project, basé en Nigéria, afin d’identifier des questions pertinentes en Afrique dans la perspective de fournir une approche globale et multidimensionnelle pour la paix et le développement durable en Afrique. L’événement  reconnaît également les initiatives des acteurs de la paix par l’attribution de prix d’excellence et de distinction aux personnes et aux organisations ayant contribué à l’avènement de la paix et du respect de la vie et de la dignité humaine. Les éditions précédentes du Sommet ont eu lieu à Accra au Ghana (2015), à Dubaï (2016) et à Dar Es Salaam en Tanzanie (2017).

Quant au choix du Maroc pour l’organisation de la quatrième édition de ce forum, l’ambassadeur Babalola Omoniyi, fondateur et coordinateur de l’événement a déclaré: « Le Maroc est une porte d’entrée vers l’Afrique, le monde arabe et le monde entier, un point de rencontre pour la civilisation, la culture dynamique et l’histoire distincte avec une destination idéale pour l’échange interculturel et l’apprentissage. À cette fin, nous attendons avec impatience la participation de 42 pays au Maroc pour l’édition 2018 du Sommet et Prix Humanitaire Panafricain.

« L’Afrique est notre maison et nous devons consciemment et collectivement faire des efforts pour la développer », déclare M Omoniyi. En tant que présidente du Centre International pour la Diplomatie avec plus de 15 ans d’expérience en plaidoyer en politiques publiques, gestion des programmes de la jeunesse et de la société civile, nous avons une grande confiance dans les capacités de Madame Karima Rhanem pour convaincre les parties prenantes nécessaires pour se joindre à nous à faire de l’Afrique une maison pour tous.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
Aller à la barre d’outils