A la Une

France: l’homme qui violait des cadavres a rejoint ses victimes dans l’au-delà

necrophileIl aura tout le temps nécessaire de poursuivre sa basse besogne. Mais, cette fois-ci, dans l’autre monde. Eh oui, le nécrophile de 72 ans qui avait abusé sexuellement d’une dizaine de cadavres de femmes depuis le mois de juillet 2017, a été retrouvé mort à son domicile, le mardi 28 novembre 2017.

Il aura également l’occasion d’expliquer à ses nombreuses victimes pourquoi il emportait leurs sous-vêtements après avoir satisfait sa libido.

Selon plusieurs médias français, le septuagénaire avait été interpellé au début du mois de novembre, pour avoir violé des cadavres de femmes à la chambre funéraire de Roanne, dans la Loire (France), précisément le jeudi 2 novembre 2017. Il avait été pris en flagrant délit au funérarium municipal de la ville.

« Des effets personnels avaient été retrouvés à son domicile », renseigne ledernierpoint.info/fr.

Au cours de sa garde à vue, soutient la même source, il avait reconnu avoir porté atteinte à une dizaine de cadavres de femmes depuis le mois de juillet 2017.

A noter que l’homme qui soufrait d’obsession nécrophile, avait déjà été condamné en 2014 pour agression sur mineur de moins de 15 ans.

Selon les premières constatations, il se serait suicidé en avalant des médicaments.

 

 

A lire aussi :

Photo du profil de Kamèla Blaiz

À propos Kamèla Blaiz

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *