A la Une, Afrique de l’Ouest, Ghana, Pays

Mustapha Hamid: « même si le diable est président du Ghana, on peut réussir »

mustapha hamidSelon un rapport sur le phénomène d’esclavage, les victimes proviendraient plus des pays comme le Ghana, l’Ethiopie, le Soudan et le Nigéria entre autres.

Consterné par cette masse grandissante de jeunes à la quête du bonheur à l’extérieur, le ministre ghanéen de l’information a lancé un vif appel à la jeunesse de son pays.

Pour Mustapha Hamid, les jeunes doivent persévérer et travailler dur. « Tout compte fait, personne d’autre ne viendra développer notre continent ».

Le ministre rassura les jeunes en ajoutant que « même si le diable est président du Ghana », la réussite est possible au Ghana.

Un message fort pour inciter les jeunes à l’innovation, à l’entrepreneuriat et à la persévérance.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *