Isabel Antonio, la fierté de l’Afrique au concours  »The voice Brazil »

10 Vues, 1 Aujourdhui

isabelA 16 ans, cette jeune fille Congolaise n’aurait jamais imaginé faire la fierté de tout un continent et atteindre un niveau aussi élevé. Tout part de sa participation au concours musical de ‘’The voice Brazil’’au Brésil.

Isabel Antonio, selon nos confrères de TV5 Monde, s’était inscrite à la base dans la catégorie de « The Voice Kids’’.

Mais, une fois sélectionnée et compte tenu de son âge (elle venait d’avoir 16 ans), elle a été propulsée au rang des adulte beaucoup plus expérimentés.

Aux « auditions aveugles », Isabel a fait retourner un juge dès le début de sa chanson. Avec sa voix suave, la jeune fille a gagné le cœur des spectateurs, des juges, de sa communauté, des membres de la chorale dont elle fait partie et notamment des jeunes migrants africains au Brésil.

En effet, cette prestation découle de la guerre civile qui a surgi en RD Congo en 2015. Une guerre issue de  la crise politique qui a finalement conduit Isabel et sa famille au Brésil.

L’histoire, comme rapportée par les médias locaux, stipule que, la jeune fille et sa sœur ont été retrouvées dans la brousse par des missionnaires brésiliennes, qui les ont amenées en Angola, puis à Rio. Elles ont perdues de vu leur famille ce qui les a contraint à partir avec les missionnaires.
Ce n’est qu’après qu’elles ont retrouvé leur mère et autres frères qui auraient aussi rejoint Sao Polo entre temps. Depuis lors, la jeune fille a rejoint la chorale « Somos Iguais » avec qui elle partait en spectacle. Pour les membres de ladite chorale, « Isabel représente les voix de tous les autres enfants de notre chorale et elle a su profiter de cette opportunité pour incarner les rêves de tous les réfugiés’’.

Même si Isabel n‘est pas arrivée jusqu’au bout, elle a tout du moins décrochée une victoire, celle d’oublier les atrocités vécues.

« Quand je chante, j’ai l’impression d’être une autre personne. Je ne suis plus la petite Isabel qui souffrait et pensait qu’elle allait mourir. C’était très important de participer à cette émission, non seulement pour moi, mais pour d’autres enfants réfugiés. J’espère servir d’exemple et porter un message d’espoir au milieu de la souffrance », confia-t-elle à l’AFP.

Soulignons que le concours ‘’The voice’’, ce télé-crochet musical créé par John de Mol, est organisé dans presque tous les pays et ayant permis à plusieurs personnes de réaliser leurs rêves, de révéler leur talent et de recevoir des conseils de la part des expérimentés en matière musicale.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *