Egypte: redynamiser le tourisme à travers des projets archéologiques

momie louxorDans la dynamique de redresser le tourisme du pays qui peine à se relever, le gouvernement égyptien a donné son accord pour plusieurs projets archéologiques.

Le ministère des Antiquités a annoncé le 09 décembre dernier de nouvelles découvertes à Louxor (Haute Egypte) dans la nécropole de Draa Aboul Naga, non loin de la Vallée des rois, connue pour abriter les tombeaux de nombreux pharaons, dont le célèbre Toutankhamon, selon nos confrères d’Africanews.

Bien que découvert en 1990 par une archéologue allemande Frederica Kampp, cette dernière n’avait pas franchi le seuil de la porte des tombes.

C’est cette nouvelle mission qui poussa à bout son exploration. Les tombes appartiendraient à “Djehouti’’, au “scribe Maati” et à la femme de ce dernier “Mehi”.

La première tombe indique clairement Djehouti “une momie enveloppée dans un tissu de lin” qui, selon des études, serait “un haut responsable ou une personnalité puissante’’.

La deuxième tombe renfermait Maati à qui on attribue le fait d’être le frère du défunt qui présenterais des offrandes et des fleurs au mort et à sa femme ceci compte tenu des objets funéraires trouvés.

Les noms de ces trois personnes que l’on qualifie de hautes personnalités sont inscrits certains sur la tombe et d’autres sur les objets retrouvés lors de la découverte. D’après les recherches faites, les tombes datent de plusieurs siècles, environ 3.000 ans.

De nouvelles découvertes sont attendus par l’Egypte en vue de booster le tourisme.