Libye: le fils de Kadhafi sera-t-il président en 2018 ?

saif

saif

L’élection présidentielle souhaitée en 2018 en Lybie par l’ONU réserverait de grosses surprises. Saïf-Al Islam, le fils de feu guide libyen Mouammar Kadhafi par la voix du porte-parole de la famille, annonce sa candidature au prochain scrutin.

Le jeune prodige envisage donc remplacer son père tout en promettant davantage de sécurité et de stabilité en conformité avec l’ensemble des factions libyennes.

D’après le porte parole de la famille Kadhafi, Saïf-Al Islam bénéficie du soutien des principales tribus libyennes lui permettant de continuer probablement l’œuvre de Mouammar Kadhafi qui rêvait de faire de l’Afrique un continent fort et uni.

Toutefois, personne ne s’attendait qu’après la guerre civile de 2011 et près de 06 ans passés en détention Saïf-Al Islam reviendrait sur la scène politique.

En effet, Saïf al-Islam Kadhafi avait été capturé un mois après la mort de son père, en novembre 2011. L’annonce de sa libération en  juin 2017 a été considérée pour beaucoup comme une information erronée qui s’est avérée par la suite ceci grâce à une loi d’amnistie.

Le fils du guide libyen devrait faire ses preuves  eu égard à son implication dans la répression du printemps arabe qui a fait son lot de morts.C’est justement cette implication que lui reproche la CPI qui depuis réclame  son arrestation.

Les élections de 2018 sont un palliatif proposé par l’ONU afin d’aider le pays plongé depuis 2011 dans une crise sans précédent.

‘’Je pense qu’il y a beaucoup d’ingérence en Libye. Mais cette ingérence a diminué et les Libyens devraient saisir cette opportunité pour organiser des élections. Les Libyens doivent se rassembler et construire des institutions permanentes’’ a souligné Ghassan Salamé, représentant spécial de l’ONU en Libye.

Les élections son théoriquement prévues pour la mi-2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *