Présidentielle au Liberia: un scrutin salué par les observateurs de l’UE

 

Dans quelques jours, la première chef d’Etat africaine, Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, cédera sa place à un autre. Au lendemain de la fête de la nativité du Christ pour les chrétiens, les Libériens se sont redus aux urnes ce 26 décembre pour le compte du second tour du scrutin présidentiel.

Après quelques semaines de tumultes découlant des résultats du premier tour en octobre dernier, les potentiels successeurs d’Ellen Johnson Sirleaf à savoir la légende du football George Weah et le vice-président sortant Joseph Boakai, seront bientôt situés.

Ce scrutin s’est déroulé dans le « respect du processus électoral » et de manière mieux organisée qu’au premier tour, mais la participation semble en baisse, selon les premières observations de l’Union Européenne (UE), souligne Le Monde.

Il est toutefois à noter que certaines irrégularités ont été observées, entre autres: les observateurs internationaux ont pu témoigner que des cartes d’électeurs avaient été vendues sous leurs yeux, et les bulletins doubles, les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 18 heures avec près de 2,1 millions d’électeurs.

Le peuple libérien attend beaucoup du nouveau président. Selon l’AFP, le nouveau résident du palais devrait travailler à relever l‘économie du pays affectée par l‘épidémie d’Ebola et la chute du prix des matières premières.

 »La présidente sortante a fait de son mieux. Mais son successeur devra prendre le relais et permettre au Liberia de passer à autre chose, d’ouvrir le Liberia au monde extérieur, pour que le monde entier comprenne que le Liberia connait désormais la paix et la stabilité », a déclaré un votant.

Malgré l’importante richesse des sols en minerais (fer), caoutchouc et huile de palme, une grande partie de la population manque des premiers services de base.

Toutefois, rappelons qu’au premier tour, l’ancienne star du football Georges Weah dépassait largement son rival, 38,4% contre 28,8%.

Très rassuré, abordant la question du scrutin présidentiel, Georges Weah a déclaré à l’AFP : « Vous savez que j’ai participé à des compétitions, dont certaines difficiles, et que j’en suis sorti victorieux. J’ai le peuple avec moi, un grand parti et une coalition puissante. Je me suis préparé pour diriger ce pays et la victoire sera nôtre ».

Les premiers résultats sont attendus d’ici à quelques jours.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.