RD Congo: Kabila promulgue la nouvelle loi électorale pour le scrutin de 2018

kabila

L’année 2018 sera sans doute une année de libération pour le peuple congolais notamment sur la sphère politique. Au pouvoir et sur un coup de force depuis la fin de son mandat en 2016, le président Kabila a été maintes fois interpellé sur l’organisation des élections pour sa propre succession.

En prélude aux élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines et locales, finalement fixées en 2018 par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le président Joseph Kabila a promulgué le 24 décembre dernier une nouvelle loi électorale, d’après l’Agence de presse Congolaise.

Selon le calendrier initialement prévu par la CENI, comme le rapporte Jeune Afrique, la promulgation a accusé du retard, ceci dû aux polémiques de l’opposition sur la question de la ‘’représentativité’’.

Dans le projet de loi initial, le seuil de représentativité avait été fixé à 3 %, avant d’être abaissé à 1 %, suite aux protestations des députés de l’opposition et de la majorité.

Outre la question de représentativité, beaucoup de Congolais se penchent sur la capacité du gouvernement à financer les échéances prochaines. A part la nouvelle loi électorale, le président Kabila a dévoilé également la loi de finance pour l’exercice 2018.

Un budget d’environ cinq milliards de dollars à raison de (10 313,3 milliards de francs congolais) a été alloué. Cette somme est jugée dérisoire par certains au regard de la taille du pays et des échéances politiques à venir.

Pour l’heure, un doute plane sur l’effectivité de la tenue dudit scrutin présidentiel pour le décembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *