Diallo Aissata Beavogui, la dame de fer du secteur minier guinéen

Diallo Aissata Beavogui l’une des rares femmes dans le secteur minier guinéen appelle la gente féminine à plus de détermination. Dans un entretien avec le site modeledereussite, la directrice de la « Guinea Alumina Corporation » (GAC ), a donné ce conseil aux jeunes filles : « Elles doivent être fortes, croire en elles, se fixer des objectifs et ne jamais baisser les bras. La fin d’une femme n’est pas de rester à la maison. Elles doivent avoir leur place dans la société».
Diallo Aissata Beavogui a été nommé officiellement au poste de directrice générale de la Guinea Alumina Corporation (GAC) en février 2016. Une nomination que les responsables ont voulue comme preuve de leur engagement visant à favoriser et à soutenir l’expression et le développement du leadership féminin.
Diallo Aissata Beavogui remplaçait alors Mamady YOULA, Directeur Général qui était appelé à occuper le poste de chef du gouvernement guinéen.
Le parcours de la directrice est digne d’un modèle. Ses études pré-universitaires effectuées au Sénégal, la guinéenne a commencé sa carrière aux États-Unis dans des cabinets spécialisés en audit gouvernemental, après avoir décroché un Bachelor en comptabilité à l’université de Binghamton (État de New York). Elle retourne définitivement dans son pays en 2014 où elle rejoint la GAC en tant que directrice de conformité, avant d’être propulsée à la place de numéro un.
La Guinea Alumina Corporation est une mine de bauxite stratégique avec un projet de développement d’une raffinerie d’alumine en Afrique de l’Ouest installé en Guinée. Pour l’heure, la directrice œuvre pour construire les infrastructures nécessaires à l’entrée en production de la mine en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *