CI: le président de la fédération de football mal aimé comme jamais

Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de foot (FIF) serait indésirable en Côte d’voire. Et pour cause, il est accusé d’être le principal auteur de l’élimination des éléphants lors des qualifications au Mondial 2018.

Une trentaine de clubs de 1 ère, 2e et 3e division viennent donc de sortir une note exigeant son départ pur et simple à travers l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire.

Battus 2-0 par le Maroc sur leur propre installation, les ivoiriens voient en leur échec « un manque de vision » de Sidy Diallo.

« Nous avons fait le constat de la régression de notre football… Nous demandons sa démission, il n’a pas le coffre pour diriger la Fédération, l’habit est trop grand pour lui », avait indiqué à l’AFP, Salif Bictogo, président du Stella Club d’Adjamé.

Interrogé sur la question, Didier Drogba, l’ex-capitaine des éléphants est tout aussi partant pour la tenue de cette assemblée générale : « La fédération doit tirer un bilan de cet échec. Il faut revoir toute la stratégie du football ivoirien. Il faut des états généraux. Tous les acteurs doivent être impliqués ».

Selon Drogba, le football ivoirien a déjà atteint un niveau où il n’a jamais été, repartir à zéro comme maintenant serait triste à voir.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.