Angola : après Isabel, Joao Lourenço vire un autre dos Santos

Angola : après Isabel, Joao Lourenço vire un autre dos Santos

Jose Filomeno, le fils de l’ex-président angolais José Eduardo dos Santos n’est plus à la tête du Fonds souverain angolais. Sujet à caution, il vient d’être viré par le nouveau président Joao Lourenço. Selon africanews, cette décision fait suite à une enquête externe qui a émis des doutes sur la performance et la gouvernance du fonds.

L’éviction de Jose Filomeno était plus ou moins prévisible d’autant qu’il est le dernier du sérail de l’ancien régime. Sa sœur Isabel dos Santos, a été l’une des premières à faire les frais du coup de balai du nouveau président Joao Lourenço, lorsqu’elle a été démise de ses fonctions de directrice de la Sonangol, la compagnie pétrolière nationale rapporte Afriacanews.

Depuis qu’il est aux affaires (septembre 2017), Joao Lourenço a viré plusieurs éléments de son prédécesseur José Eduardo dos Santos. Lors des campagnes, il a promis prendre ses distances avec son prédécesseur.

Eduardo dos Santos  n’a pas hésité à manifester sa frustration vis-à-vis  de ces changements qu’il juge « nécessaires », mais pas de manière « radical ».  Suite à cette déclaration, Joao Lourenço a tenu à indiquer qu’il a des “relations de travail normales” avec son prédécesseur qu’il cherche seulement  » à respecter et à obéir à la Constitution”.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
Aller à la barre d’outils