L’ONU veut mettre fin à la transition à travers un processus pacifique en Libye

L’ONU veut mettre fin à la transition à travers un processus pacifique en Libye

La Libye est empêtrée dans une insécurité grandissante et une crise de transition sans précédent depuis la mort Mouammar Kadhafi il y a 9 ans.

Alors que le pays peine à s’en remettre, Jeffrey Feltman, le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires politiques vient d’appeler à l’organisation d’élections crédibles en Libye avant la fin de l’année.

« Notre objectif est de mettre fin à cette phase de transition à travers un processus pacifique et incluant toutes les parties », a-t-il indiqué avant d’ajouter que l’ONU  souhaite « un gouvernement qui sera l’aboutissement de la volonté du peuple libyen ».

La vie politique du pays est rythmée par de féroces rivalités entre milices et responsables politiques. Son économie, qui repose essentiellement sur le pétrole est en ruine, rapporte BBC Afrique.

Selon le média britannique, le gouvernement d’union nationale, qui est basé à Tripoli, a des difficultés à asseoir son autorité sur l’ensemble du pays en raison de la présence d’un gouvernement parallèle dans l’Est du pays.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
Aller à la barre d’outils