Maroc: une Espagnole visée par la justice pour avoir aidé des migrants

32 total views, 1 views today

Engagée depuis des années à sauver les migrants en difficulté dans le détroit de Gibraltar,  l’Espagnole Helena Maleno est dans le collimateur de la justice marocaine. Elle est accusée de trafic d‘êtres humains. Attendue devant le tribunal à la fin du mois de  janvier, cette militante de 47 ans se dit « prête à coopérer avec la justice ».

« Je n’ai rien à cacher, je sais que je ne fais rien de mal et je sais aussi que notre engagement est dans le contexte du dernier discours royal de Mohamed VI devant l’Union Africaine migration. “ , a -t-elle indiqué.

Toutefois, Helena Maleno se dit indignée du comportement  de la police de son pays dans sa coopération avec le Maroc sur son dossier.

‘‘L’Espagne a envoyé ce rapport ici au Maroc, sans en informer les Marocains au sujet du document de police, la justice espagnole a clôturé ce rapport en Espagne en disant qu’il n’y a pas d’infraction dans ce que je fais.’‘, se désole-t-elle.

Membre de l’association Caminando Fronteras, une association qui oeuvre en faveur des migrants, Helena Maleno permet aux secours de localiser les migrants en perdition dans le détroit de Gibraltar.

Selon l’AFP, Maleno peut compter sur la solidarité des défenseurs des droits de l’homme et autres personnalités qui ont rallié sa cause.

Pour preuve, Miguel Jesus Zea, le responsable des secours en mer pour la zone d’Almeria (Andalousie) avait déclaré : « Je trouve incroyable qu’une personne ayant sauvé autant de vies, donnant autant de sa personne soit mise en cause ». 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.