Zimbabwe: Mnangagwa connait déjà son opposant !

Jonathan Moyo, ancien ministre de l’Education supérieure de l’ex-président zimbabwéen Robert Mugabe fait déjà figure de rival au nouveau régime de Mnangagwa, qu’il qualifie d’ailleurs d’“illégal”.

Exilé depuis le départ du pouvoir Robert Mugabe, Jonathan Moyo compte s’arranger du côté du MDC de Morgan Tsvangirai.

D’après lui, Emmerson Mnangagwa et son vice-président Constantino Chiwenga “savent très bien qu’ils sont arrivés au pouvoir grâce aux balles, pas grâce aux urnes”.

“L’armée s’est déployée au Zimbabwe alors que la Constitution stipule que seul le président peut la déployer. Nous avons une constitution (…) elle a été violée par un coup d’Etat”, a-t-il indiqué.

Jonathan Moyo a aussi accusé le nouveau régime de ne pas vouloir tenir, comme prévu, les élections présidentielle et législatives prévues cette année rapporte africananews.

Accompagné de son vice-président, l’ex-chef d’état-major des armées Constantino Chiwenga, M.Mnangagwa a rendu visite vendredi dernier à Tsvangirai, atteint d’un cancer du côlon, à son domicile d’Harare.

Pour l’ancien Moyo, cette visite n’a rien d’anodin. Ils “ont fait mine de se préoccuper de sa santé, mais nous savons tous qu’ils voulaient négocier un report des élections pour au moins trois ans. Ils ont peur des élections.”, a-t-il estimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *