Guinée-Bissau : le Premier ministre Umaro Sissoco a démissionné

Umaro-Sissoco-Emballo-de-la-Guinée-Bissau-à-Ouagadougou-le-29-décembre-2016-©-Burkina24

Alors que l’échéance de l’ultimatum donnée par la Cédéao pour prendre des sanctions à l’encontre des hommes politiques bissau-guinéens qui refuseraient d’appliquer l’accord de Conakry tire à sa fin (16 janvier), Umaro Sissoco Embalo, le Premier ministre bissau-guinéen a rendu sa démission.

Plusieurs fois Conseiller des présidents bissau guinéen depuis le dernier régime de Joao Bernardo Vieira, Umaro Sissoco a été nommé en novembre 2016 en remplacement de Baciro Dja.

Selon les médias locaux, Umaro Sissoco a justifié sa démission par l’absence de conditions pour continuer à exercer ses fonctions.

La Guinée-Bissau est plongée dans une crise politique et institutionnelle sans précédent depuis plus de deux ans, à la suite du limogeage en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, qui appartiennent tous deux au Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, parti majoritaire au pouvoir) apprend-t-on de vonews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *