Karim Wade :« Je regrette d’avoir …été expulsé de mon propre pays… »

Karim Wade, le fils de l’ex-président sénégalais vient de publier un communiqué dans lequel, il affirme s’être  empêché de rentrer au pays pour présenter ses condoléances à la famille du khalife général de la confrérie mouride décédé mardi dernier.

« Je regrette d’avoir été empêché d’aller à Touba et d’avoir été expulsé de mon propre pays pour prendre le chemin d’un exil forcé », écrit dans son communiqué.

Ces propos ont provoqué la colère des autorités. « Cette allégation est rigoureusement fausse », a rétorqué Seydou Gueye, porte-parole du gouvernement, apprend-t-on de Rfi.

Exilé au Qatar depuis 2016, Karim Wade avait été condamné à six ans de prison et plus de 200 millions d’euros d’amende pour enrichissement illicite et gracié par le président Macky Sall. Pour les autorités sénégalaises, « il s’agit d’une grâce et non pas d’une amnistie ».

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.