Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa ou la course aux investisseurs étrangers

mnangagwa

Afin de combler le déficit budgétaire, délaissé par son prédécesseur, le nouveau président du Zimbabwe s’attèle à la tache. Emmerson Mnangagwa, a entamé depuis la semaine dernière, une tournée dans la sous -région australe africaine. Le président a parcouru l’Afrique du Sud, l’Angola, la Namibie et la Zambie.

Une tournée qui d’après RFI vise à promouvoir les échanges commerciaux et attirer les investisseurs au Zimbabwe. A son arrivé au pouvoir en 2017 sur un pustch de l’armée, le président Mnangagwa est conscient du défi à relever. Il a d’ailleurs promis de combler le déficit budgétaire, à mettre à l’actif des 37 ans de règne sans partage de Robert Mugabe.

Pour rappel, le déficit budgétaire du pays a atteint 1,82 milliard de dollars, soit 11,2% du PIB en 2017. Une tâche rude pour ‘’l’homme crocodile’’ qui devrait aussi prouver sa légitimité auprès de la population

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *