Le concept des boîtes de nuit « silencieuses » en vogue en Ouganda

Des discothèques silencieuses où des fêtards se trémoussent avec leur casque à fond sur les oreilles toute la nuit, le concept est en expérimentation à Kampala, la capitale ougandaise. Inspiré de la Grande Bretagne, le concept est plus connu sous le nom de « raves silencieuses ». Il s’agit d’un « genre de clubs où on distribue des casques sans fil pour permettre aux fêtards d’accéder à diverses playlists, rapporte Africanews.

“On a commencé avec 150 casques. On devait en obtenir plus, alors nous en avons eu 300 casques, puis 30 , c’est devenu très peu, on en a alors eu 500, ceux qui est devenu juste. Maintenant, avons 800 casques. En fait, ce business fonctionne car, dans un sens, les gens passent ont un bon moment grâce à une seule chose : vous avez une relation étroite et personnelle avec la source d’où provient la musique vous écoutez. Scientifiquement, si on parle en termes biologiques, quand vous avez de la musique dans votre cerveau, elle agit sur tout le système à la fois et vous ne pouvez pas manquer d’avoir du plaisir, c’est ça la beauté de la boîte de nuit silencieuse”, explique Mc Kenzie Sabiti, gérant d’un club de Kampala.

Même si elles sont est assez récentes, les raves silencieuses n’en restent pas moins la tendance à Kampala. Au moins 10 discothèques ont déjà réadapté leur système sonore.  Ce nombre devrait croître dans les jours à venir, vu l’engouement que cela suscite chez les propriétaires de club ougandais.

Les accros du dancefloor ont le choix entre « plusieurs chaînes pour lesquelles des DJs différents jouent ». Pour éviter de s’éclater les tympans, une limite de volume est intégrée dans les casques.

Les raves silencieuses ont également l’avantage de réduire le nombre de plaintes pour nuisances sonores dans les zones résidentielles, mais à en croire africanews, elles permettent aussi aux utilisateurs d’arrêter une minute la musique pour parler ou répondre au téléphone.boites de nuits silencieuses

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.