« Pays de merde »: Trump fait son « mea-culpa » aux dirigeants africains

9 Vues, 1 Aujourdhui

Le président américain Donald Trump est-il en train de jouer la carte d’apaisement ? Plus de deux semaines après  avoir des propos jugés outrageux l’encontre des pays africains, le président américain vient d’adresser une lettre au président de la Commission de l’Union africaine (UA) Moussa Faki Mahamat et à ses homologues africains réunis en sommet actuellement à Addis-Abeba. Une lettre qui a l’allure d’un méa-culpa.

« Les États-unis respectent profondément les partenariats et valeurs que nous partageons avec l’Union africaine, les États membres et les citoyens du continent. Je veux souligner que les États-Unis respectent infiniment les Africains, et mon engagement pour des relations solides et respectueuses avec les États africains en tant que nations souveraines est ferme », a-t-il écrit dans la lettre avant d’ajouter plus loin qu’il « s’associe » au continent pour « améliorer la sécurité des transports et préserver l’immigration légale ».

Le président Trump s’était déjà entretenu en marge du sommet de Davos (Suisse ) avec son homologue rwandais Paul Kagame, nouvellement élu président de l’Union Africaine en remplacement du guinéen Alpha Condé. Il l’a féliciter pour son élection à la tête de l’institution panafricaine.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *