Cote d’Ivoire: taxée d’aveugle, la comédienne Amoin répond à ses détracteurs

Amoin_Delta

Rongée par une glaucome qui l’a fait disparaître des écrans radars depuis quelques années, la comédienne ivoirienne Amoin (photo à gauche), l’épouse de Kouadjo dans la série « Ma Famille », sort de son silence avec à la clé une mise au point sur des rumeurs sur son état de santé.

Sans nouvelles, après ses problèmes oculaires qui l’ont contrainte au port permanent des verres médicaux,  Amoin été taxée d’aveugle par certains médias people.

Dans un entretien chez nos confrères de  First magazine, elle a tenu à rappeler à ses détracteurs que même si tout ne va pas si bien, elle n’a pas encore perdu la vue.

« Aujourd’hui, c’est le statu quo. Rien n’a changé et évolué. Je souffre depuis des années du glaucome. Selon les médecins, c’est une maladie qui ne se guérit pas semble-t-il. Si ce n’est par un miracle pour retrouver la vue. Sinon, je suis sujette à vivre avec la maladie. Je devais subir une opération en 2012, mais cela n’a pas été effectif. Parce que les médecins ont découvert que les nerfs de mes yeux sont paralysés et perforés. Il faut chercher maintenant à les réveiller », a déclaré Amoin.

« Je n’ai pas encore perdu la vue. J’arrive à distinguer des silhouettes. Il y a des images fortes que j’arrive à reconnaître telles que le blanc, le rouge et l’orange. Mais je n’arrive pas à reconnaître des visages de personnes. C’est par la voix que j’arrive à reconnaître les gens. Même mes propres enfants, j’ai des difficultés à les reconnaître. Je peux me déplacer dans les endroits auxquels je suis habituée. Lorsque je sors de la maison, je me fais accompagner au risque de faire une chute », a-t-elle ajouté.

A noter qu’après la diffusion de la première saison de Ma Famille, la comédienne et la réalisatrice Akissi Delta (photo à droite) se sont livrées par médias interposés à une guerre de propos très critiques l’une envers l’autre. La première accusait la seconde de malversations par rapport au cachet qui devrait lui revenir. Elle a  par ailleurs dénoncé une sorte de discrimination à son égard dans le cadre des tournées ou festivals qui réunissait les acteurs de la série. Amoin s’insurge également contre la « sourde-oreille » de Delta dans ses cris de détresse dans le cadre de sa maladie.

« Ingratitude, mensonge grotesque », voilà la réponse de la réalisatrice et productrice de « Ma Famille » à l’endroit de la « femme de Kouadjo ».

« C’est Amoin qui m’a mis dans les problèmes. Quelle ingratitude ! C’est à cause d’elle que j’ai eu des problèmes avec Gohou Michel, Cléclé, Michel Bohiri et les autres. Amoin fait honte aux Baoulé. C’était une toupilleuse, c’est comme le porc qu’on ramasse dans la boue pour le rendre propre », a laissé entre Akissi Delta dans un entretien paru chez Linfodrome.

La saga continue avec la série « Ma Grande Famille », qui sera bientôt en diffusion sur la chaîne A+. Restez scotchés sur Africa Top Success pour plus d’infos.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *