Sénégal: Rihanna défie les groupes religieux et se pointe à Dakar

Malgré l’appel des 26 organisations religieuses « islamistes » interdisant la venue de Rihanna au Sénégal,  la chanteuse américaine a fait fi de toute opposition et s’est rendue au pays de la Térenga.

La star barbadienne est en effet arrivée jeudi dernier dans la capitale sénégalaise à bord du vol de la South African Airways à l’instar du président de la Banque mondiale, Jim Jong Kim et d’autres personnalités.

Annoncée dans le cadre de la troisième édition de la Conférence internationale de reconstitution des fonds du partenariat pour l’ éducation, la Fondatrice du programme éducatif #FundEducation, avait été déclarée « persona non grata » au Sénégal. Et pour cause, elle serait considérée comme une « illuminati »,  une  » anti-valeurs » donc à la société sénégalaise, (société à dominante musulmane) par ces 26 organisations religieuses qui, quelques jours plus tôt, avaient fait capoter la rencontre des Francs-maçons prévues pour ces 2 et 3 février à Dakar.

Si ce denier appel avait été bien observé, celui lancé contre la venue de Rihanna n’a visiblement pas été respecté.  L’interprète de « Umbrella » a donc pris part à la conférence mondiale de reconstitution des fonds du partenariat pour l’éducation co-présidée par le Président Macky Sall et le Président français, Emmanuel Macron.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *