Guinée équatoriale : le président Obiang Nguema dissout son gouvernement

Près de trois mois environ après les élections législatives, sénatoriales et municipales en Guinée équatoriale, le président Teodoro Obiang Nguema vient de dissoudre son gouvernement.

“Faisant usage des facultés que me confère la loi fondamentale, je mets fin aux fonctions du premier ministre en charge de la coordination administrative, de ses vice-Premiers ministres et du reste des membres du gouvernement”, a indiqué un texte du décret lu à la télévision nationale.

Formé en juin 2016 après les élections présidentielles du 24 avril 2016, remportée avec 93,7% de voix par Teodoro Obiang Nguema, ce gouvernement a été dissout conformément aux dispositions légales en Guinée équatoriale.

En effet, elles autorisent le président à remanier le gouvernement  après la tenue d‘élections ou d’un referendum, afin d’éviter d‘éventuels cumuls de fonctions, quand des membres du gouvernement ont été élus député ou sénateur. Un nouveau gouvernement devrait donc être formé dans tous les prochains jours.

Selon l’Afp, la Guinée équatoriale, un des plus gros producteurs de pétrole d’Afrique subsaharienne, mais dont la grande majorité de sa population vit dans la pauvreté, a connu une histoire agitée de coups et tentatives de coups d’Etat depuis son indépendance de l’Espagne en 1968. La dernière tentative de coups d’Etat en date est celle du 3 janvier dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *