Malawi: le gouvernement annonce la fin du déploiement de la fibre optique

Au Malawi, le gouvernement a annoncé qu’il a achevé le projet national de fibre optique, projet qui a débuté en avril 2017.

Les Malawiens peuvent désormais bénéficier d’une vitesse plus rapide de l’Internet dans leur pays. Cela est rendu possible grâce au projet national de fibre optique du Malawi dont la mise en œuvre a débuté l’année dernière.

L’information a été donnée par le ministre des Technologies de l’information et de la communication, Nicholas Dausi, qui a déclaré que « les utilisateurs devraient commencer à bénéficier de services Internet rapides et fiables à partir de ce mois de février ».

En effet, cette infrastructure intégrera les systèmes d’exploitation du gouvernement, avec l’objectif d’augmenter l’accès à Internet et de répondre aux défis de la communication par téléphone mobile. Pour la mise en place des infrastructures dans les 28 districts du pays qui aura coûté 23 millions de dollars, l’opérateur chinois Huawei Technologies et ESCOM (Société d’approvisionnement en électricité du Malawi) ont été mise à contribution.

Parallèlement au déploiement du projet national de fibre optique au Malawi, le pays, par l’intermédiaire de l’Autorité de régulation des communications du Malawi (MACRA), est en train de finaliser une stratégie nationale en matière de la bande passante.

Les autorités du Malawi espèrent, entre autres avantages, que le projet national de fibre optique au Malawi aidera le gouvernement à optimiser son système intégré de gestion financière et d’information (IFMIS), le système d’information sur la gestion des ressources humaines (HRMIS) et le Système national d’inscription et d’identification.

Selon un rapport publié en 2016 par BuddeCom, le secteur Internet du Malawi compte 50 fournisseurs de services Internet, mais la disponibilité limitée et le coût élevé de la bande passante internationale ont étouffé la croissance et maintenu les prix de l’accès haut débit à un niveau élevé.

Doper l’économie numérique

Ces dernières années, la plupart des districts Malawiens ont été confrontés à des défis liés à la téléphonie mobile et à Internet. Désormais, le gouvernement estime que ces défis sont réduits dans certaines régions et n’existeront bientôt plus dans la plupart des zones rurales et des villes.

En 2017, la Banque mondiale, par l’intermédiaire de l’Association internationale de développement, avait accordé au gouvernement de cet Etat du sud d’Afrique, un prêt de 72,4 millions de dollars pour l’aider à se doter des bases numériques nécessaires afin de se connecter à l’économie numérique mondiale. C’est dans cette perspective que s’inscrit le programme Digital Malawi dont la première phase a consisté à élargir considérablement l’accès à Internet.

Outre l’utilisation du prêt pour rendre l’Internet plus abordable au Malawi, le projet comprendra également un soutien pour la mise en place de l’infrastructure et des compétences nécessaires pour permettre au gouvernement du pays d’étendre ses offres de services publics en ligne.

Pour rappel, le taux de pénétration de l’internet est actuellement estimé à 9%.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.