Start-up: lancement de l’African Pitch Roadshow 2018

C’est reparti pour la sélection des meilleurs porteurs de projets et start-ups du continent. Hub Africa, la plateforme africaine des investisseurs et des entrepreneurs, vient de lancer l’African Pitch Roadshow après le succès de l’édition de 2017.

Pour la troisième année consécutive, la compétition va à la rencontre des meilleurs porteurs de projet et start-ups. Ainsi, à travers chaque étape-pays, trois projets seront retenus pour prendre part à la 6è édition du Hub Africa prévue pour les 2 et 3 mai prochain à Casablanca, au Maroc.

Les projets sélectionnés des différents pays se livreront à une compétition « Hub Africa Awards », à l’issue de laquelle les cinq meilleurs projets intégreront une plateforme crowdfunding en vue d’obtenir un financement. Le Pitch Hub Africa est organisé cette année avec « AfricaisCallingyou ». Les Lauréats seront ensuite envoyés en immersion à Singapour.

Le tour du continent de Hub Africa se fait en septétapes qui mènera son jury, tour à tour, au Sénégal, au Gabon, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Rwanda. Pour la 4ème, 5ème, 6ème et 7ème étape, l’African Pitch Roadshow posera ses valises à Libreville (10 février), Yaoundé (22 février), Dakar (5 au 11 mars 2018) et Kigali (31 mars 2018).

« Nous lançons un appel aux jeunes, mais aussi aux start-up, organismes étatiques et privés, ONG engagées dans le développement socio-économique du continent, à se rapprocher de cette grande cause qu’est Hub Africa, afin que nous puissions en synergie constituer une force multidimensionnelle autour de cet écosystème, au profit de notre jeunesse, de nos économies et de nos pays », a indiqué Zakaria Fahim, fondateur de Hub Africa.

Lancé en 2012 par Zakaria Fahim, Hub Africa offre un écosystème en matière d’accompagnement entrepreneurial mais aussi un outil dans la création de valeur, et la lutte contre le chômage sur le continent.

A l’édition précédente, placée sous le thème « L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine », la Côte d’Ivoire avait obtenu le 2ème prix avec le projet « Young power » de Samuel Sévi. Il a proposé un dispositif pour révolutionner l’exploitation de l’hévéa et surtout la récolte du latex. C’est le projet « Paps-App » du sénégalais Bamba Lô qui aura retenu l’attention du jury. Symbolisé par une cloche et des ailes, le projet de la start-up sénégalaise porte sur la livraison délocalisée à la demande. La Camerounaise Olivia Mvondo avec son projet Kmerpad a été classée troisième. Elle a présenté des serviettes hygiéniques réutilisables pour les femmes lors de leur menstruation.

Il convient de souligner que ce rendez-vous est devenu une référence continentale. Il est co-organisé par le marocain NGE Impact et placé sous le Haut Patronage du Roi du Maroc, Mohammed VI. Cet événement est parrainé par le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *