Togo: les quatre épîtres de « Togo Debout » aux protagonistes de la crise

Les premiers responsables du FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT étaient devant la presse ce mercredi 7 février 2018. Cette organisation a bien voulu rendre publique sa position par rapport au dialogue politique, annoncé pour le 15 février prochain.

Il a rappelé l’exigence de libération de tous les prisonniers politiques, comme expression du respect des droits humains et surtout comme manifestation tangible du refus de l’arbitraire pour s’inscrire dans un ordre nouveau.

La société civile togolaise a également insisté « solennellement » sur les attentes des citoyens pour que tous les protagonistes et acteurs politiques les aient en mémoire pour la réussite du dialogue. Elles sont énumérées en 4 points dont voici la teneur:

Le respect de la Loi Fondamentale qui ouvre une véritable ère démocratique pour notre pays. Ce respect passe par ce que le peuple a exprimé à la commission pour les réformes de Mme Awa Nana et aussi au monde entier : le retour à la Constitution de 1992 avec la phrase « en aucun nul ne peut exercer plus de deux mandats ».

Proclamer cela ne signifie en aucun cas un alignement sur la position de tel ou tel parti politique. Mais c’est l’expression d’un véritable désir du peuple togolais, car La Loi que l’on s’est donnée, doit être respectée. Et une sagesse de nos cultures nous l’enseigne : ce que tout le peuple a fait, un seul ou une partie ne peut et ne saurait le détricoter. Aucune considération, fut-elle juridique ne saurait dire autre chose ; car le droit, en tant qu’instrument, prend en compte et traduit une valeur posée, reconnue et affirmée par des hommes et des femmes vivant dans une communauté politique. Le retour à la Constitution de 1992 est une nécessité à cause de son ouverture à l’ère démocratique. Ce serait aussi une façon d’affirmer haut et fort que : plus personne n’a le droit de se mettre au-dessus de la Loi dans notre pays, car le respect de la Loi qu’on s’est donnée est Liberté, écrivait Rousseau.

L’ampleur de la crise exige l’ouverture indispensable d’une période transitoire.

Il s’agit en effet de mettre en œuvre un gouvernement de transition qui aura comme mission la création des institutions justes pour notre pays, ce qui permettra le déverrouillage des institutions actuelles. Un gouvernement de transition et non un gouvernement d’union est par conséquent un impératif.

L’alternance, un droit naturel et démocratique

Pour le FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT, la période de transition doit permettre et favoriser une vraie alternance politique démocratique. L’alternance politique s’accomplit lorsque des partis politiques appartenant à des courants politiques différents se succèdent au pouvoir par le canal d’élections libres, transparentes et honnêtes. Tous les pays de la CEDEAO ont connu une alternance démocratique, le Togo ne peut pas continuer à briller par cette scandaleuse singularité car pour nous « la démocratie est le régime où la majorité reconnaît les droits des minorités car elle accepte que la majorité d’aujourd’hui puisse devenir minorité demain et être soumise à une loi qui représentera des intérêts différents des siens mais ne lui refusera pas l’exercice de ses droits fondamentaux. » (Alain Touraine)

Le respect des droits de l’homme

La construction d’un Etat de droit démocratique passe par le respect des Droits de l’homme considérés comme la pierre angulaire de l’édifice de l’Etat de droit. Ces droits sont naturels et inaliénables. A ce titre ils s’imposent à toute autorité car la dignité de tout être humain est une valeur cardinale. Le respect de ces droits implique le refus de l’arbitraire et nous devons lutter contre la loi du plus fort. « Il faut mettre ensemble (alors) la justice et la force et pour cela, faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste » (Blaise Pascal) sinon on a la Loi de la force au lieu de la force de la Loi.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.