Le Maroc aura une ambassade au Congo-Brazza

Dans le souci de renforcer ses relations avec les pays des autres régions d’Afrique, le Maroc poursuit sa politique de rapprochement. Bientôt, une ambassade sera ouverte au Congo Brazzaville et viendra s’ajouter à la  liste des pays qui comptent une ambassade marocaine.  Du côté de Rabat, on parle d’une initiative noble dont le seul objectif est de renforcer les relations de coopération entre les deux pays.

Il faut prendre en compte dans ce même contexte, une rencontre tenue en  septembre dernier entre  le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean Claude Gakosso, et son homologue marocain, Nasser Bourita, à Rabat pour discuter de la redynamisation de la coopération entre les deux pays et évoquer d’autres questions d’intérêts communs.

Les deux parties avaient annoncé s’être mises  d’accord sur « quelques mesures importantes de développement et de consolidation de ces relations ».  Il s’agit notamment de l’ouverture d’une antenne diplomatique marocaine à Brazzaville pour consolider les relations bilatérales.

Ces dernières années, le Maroc est sorti de sa zone de prédilection en cherchant à tout prix à se lier d’amitié avec les autres pays africains sans considération géographique. Pour preuve, sa demande d’adhésion à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui pourtant ne rassemblent que les pays africains situés en Afrique occidentale. Sur ce point, des  équipes de recherche et des groupes de réflexion, basés dans la sous-région sont entrain de réaliser une étude approfondie sur les implications socio-économiques de l’adhésion du Maroc au sein de la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *