3è opérateur de téléphonie mobile au Togo: Claude Grunitzky se lance dans la course

Il dit avoir tourné la page Trace TV. Le togolais Claude Grunitzky, ancien journaliste, se consacre désormais à son agence « TrueAfrica ». Une entreprise exploitant les nouvelles technologies de l’information et de la communication et qui fait aussi dans les télécommunications.

Et justement parlant de télécom, on apprend que le natif de Lomé s’intéresse de très près au secteur de la téléphonie mobile. Dans un portrait que lui a consacré le magazine Forbes Afrique, il est dit que l’entrepreneur, à travers TrueAfrica, a officiellement répondu à l’appel d’offres du gouvernement togolais pour une troisième licence mobile.

En effet, en 2015, la ministre togolaise des Postes et de l’Economie numérique, Cina Lawson, avait lancé un appel d’offres en ce sens. Seulement, à ce jour, les lignes n’ont pas bougé. L’Etat togolais n’a toujours pas donné suite aux concurrents. Engluée dans une tergiversation. Alors, Claude Grunitzky se ronge le pouce.

D’après Forbes Afrique, la Holding True a affiché en 2013 un bénéfice cumulé de 800 000 dollars (environ 400 millions F CFA), dont 30% générés par TrueAfrica. M. Grunitzky travaille aujourd’hui à lever des fonds d’un montant de 10 millions de dollars (environ 5 milliards F CFA) pour encore renforcer cette filiale.

Depuis sa supposée retraite avec le monde audiovisuel et celui de l’événementiel, Claude Grunitzky a effectué de nombreux allers-retours entre New York où il réside et Lomé. Membre du comité d’organisation du Forum togolais des jeunes entrepreneurs, il est régulier dans la capitale togolaise. New-York-Lomé n’est pas son seul trajet. Il se rend dans plusieurs autres capitales africaines. Mission : accompagner les entreprises africaines dans leur stratégie mobile mais surtout se positionner comme un mentor auprès de jeunes entrepreneurs et créateurs dans le domaine des nouvelles technologies.

« Nous avons mis au point plusieurs applications pour des clients prestigieux, tels que l’opérateur de téléphonie Tigo, Microsoft ou encore Seneweb, premier portail Web sénégalais », confie-t-il dans les colonnes de Forbes Afrique.

Pour information, TrueAfrica est un projet qui a été conçu en incubation et financé par le MIT de Boston.Les activités de marketing et de publicité étant en baisse aux Etats-Unis et en Europe, alors que l’Afrique connaît des taux de croissance à deux chiffres, l’ancien de Trace TV sera amené à revoir ses plans, et notamment à se rapprocher du Togo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *