Nigeria: six entreprises de télécommunication pourraient perdre leurs licences d’exploitation

La Commission nigériane des communications (NCC) pourrait prochainement retirer les licences d’exploitation de 6 entreprises de télécommunications. Ces entreprises seraient coupables d’avoir autorisé que les appels téléphoniques  sur leurs réseaux soient masqués.

Cette sanction intervient après que la NCC a émis des avertissements aux 6 compagnies de télécommunications le 12 janvier 2018. Des avertissements qui auraient été ignorés, les entreprises concernées ont continué par masquer certains des appels téléphoniques via leur réseau.

La commission de communication soupçonne, entre autres, les compagnies en question d’utiliser le masquage d’appel pour signaler le trafic international de télécommunications comme étant le trafic de télécommunication local.

Ces six entreprises qui ont réceptionné la lettre de retrait de licence sont la Interconnexion Clearing House Nigeria Ltd, Medallion Communications Ltd, Niconnx Communications Ltd, Breeze Micro Ltd ; Interconnectivité solide et Exchange Telecommunications Ltd.

En effet, le masquage d’appel est une technique que les entreprises de télécommunication autorisent sur leurs réseaux. La technique peut dans certains cas être utilisée pour préserver la confidentialité des clients. Il est beaucoup plus utilisé dans le cas des entreprises de commerce électronique, mais il est connu pour être abusé par certaines entreprises et les personnes qui l’utilisent.

Selon un rapport, l’une des lettres que la CCN a envoyées fait mention du contenu suivant. « Après avoir soigneusement analysé toutes les données pertinentes recueillies dans le cadre de ses activités d’enquête, la Commission a établi une preuve directe et indirecte contre votre entreprise dans l’activité illégale et malsaine du masquage et du réenregistrement des appels », aurait comporté la lettre.

Les compagnies semblent avoir été averties de cette infraction depuis un moment maintenant. Mais elles ont ignoré la CCN et n’ont pas rectifié la situation. De ce fait, la Commission nigériane de communication a pris la dernière étape de la suspension de leurs licences.

« En conséquence, la Commission, conformément à l’article 45 (1) et (3) de la loi nigériane sur les communications de 2003, vous donne avis de son intention de suspendre la licence d’interconnexion accordée à votre entreprise en raison de votre participation au masquage et votre incapacité à rectifier la violation, malgré les interventions répétées de la Commission » a clairement signifié l’autorité.

À ce stade où le retrait des licences parait probable, la situation pourrait ne pas avantager la population Nigeria. L’actuelle plus grande économie d’Afrique a beaucoup d’entreprises et les plateformes de commerce électronique, plus gros utilisateurs de ces numéros masqués, en auront toujours besoin pour la protection des identités.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.