Rwanda: le gouvernement veut réglementer l’utilisation des drones

Le gouvernement rwandais s’est associé au Forum économique mondial (WEF) pour élaborer et adopter une réglementation des drones basée sur les performances pour le pays d’Afrique de l’Est. Une mesure qui devra permettre au Rwanda de continuer une fois de plus à être un pionnier dans l’utilisation commerciale des drones non seulement en Afrique mais dans le monde entier.

Une fois finalisés, les règlements sur les drones basés sur les performances aideront les autorités rwandaises à prendre en compte la nature de la mission du drone, en plus de ses spécifications physiques.

« S’appuyant sur le succès de la technologie de livraison de sang de Zipline, nous travaillons pour alimenter une industrie de drones. En regardant vers l’avenir, nous continuerons à mettre en place les infrastructures et les cadres politiques qui accélèrent l’adoption de technologies émergentes pour transformer la vie des gens », a déclaré Jean de Dieu Rurangirwa, ministre rwandais de la Technologie de l’information et de la Communication.

Rurangirwa faisait référence au partenariat du pays d’Afrique de l’Est avec le fabricant de drones, Zipline, pour livrer des fournitures médicales à travers le pays. Le projet avait été lancé en 2016, sous le contrôle du président Paul Kagame.

Lors du lancement, il avait été annoncé que ce programme livrerait initialement des fournitures médicales à cinq hôpitaux du sud-ouest rural du Rwanda, avec des plans pour l’étendre à près de la moitié des 45 hôpitaux du pays.

Ainsi, pour Rurangirwa, l’amélioration du cadre de réglementation des drones, élaboré en consultation avec le Centre pour la quatrième révolution industrielle du Forum économique mondial, est une étape majeure dans la création d’un environnement propice au développement et au déploiement de la technologie des drones.

« Nous mettons également en place des programmes de renforcement des capacités pour investir dans les talents locaux et tirer parti des partenariats public-privé afin de jeter les bases de la quatrième révolution industrielle », a ajouté le ministre de la communication.

Les drones devenant populaires sur tout le continent africain, les régulateurs ont pris l’habitude d’établir des politiques, des directives et des règlements regroupant tous les types de drones en une seule catégorie sans tenir compte de leur utilisation, ce qui entrave parfois l’exécution.

Cette approche du gouvernement rwandais en partenariat avec le WEF stimulera probablement l’innovation dans l’écosystème naissant des drones du pays et, et servira probablement de guide pour le reste des régulateurs en Afrique.

One thought on “Rwanda: le gouvernement veut réglementer l’utilisation des drones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *