Gabon : l’Etat va rembourser 310 milliards de sa dette intérieure

ali-bongo-economie-gabon[1]

 

S’agit-il d’un moyen de relance de l’économie nationale ? L’Etat gabonais a annoncé ce 9 février son intention de rembourser sa dette intérieure. Les autorités veulent principalement renforcer les activités de leur entreprise. Le remboursement de la dette se fera à travers un plan. « Deux tiers de la dette intérieure vont être payés bientôt », renseigne une source de la présidence qui explique que la question a fait objet de réunion de travail entre le président Ali Bongo et son Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet. Les deux hommes sont en effet décidés à redonner au pays une stabilité économique. Cela passe également par la reprise de quelques projets de développement.

Selon le directeur de cabinet d’Ali Bongo, la réunion entre les deux personnalités du pays a décidé d’un paiement de 310 milliards de francs CFA pour le compte de la dette intérieure. « Ces 310 milliards de francs CFA représentent 177 entreprises et deux tiers de la dette intérieure globale. Toutes les entreprises qui auront des créances inférieures à 2 milliards de francs CFA dûs seront intégralement payées d’ici les dix prochains jours », ajoute Brice Laccruche Alihanga, jugé très proche du chef de l’Etat.

Régénérer l’économie

L’Etat prévoit payer la dette en deux tranches. 160 milliards vont déjà être remboursés. Alors que le reste de la dette sera pris en charge par les banques du pays qui ont accepté de la racheter. En effet, les autorités gabonaises comptent sur le soutien des institutions financières telles que la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds monétaire international (FMI). Les fonds qui seront décaissés par les deux institutions vont permettre à l’Etat de rembourser les banques. « Nous voulons relancer notre