George Weah de retour à Paris ce 21 février

5 Vues, 1 Aujourdhui

 

Le président libérien rencontrera à cette occasion le président français Emmanuel Macron. L’ex-footballeur, qui a évolué au Paris Saint-Germain au début des années 1990, a été investi président du Liberia le 22 janvier dernier.

George Weah revient à Paris ! pas pour jouer un match au Parc des Princes avec le PSG mais pour fouler les perrons de l’Elysée. Oui, l’actuel président Libérien est attendu en visite officiel en France le 21 février prochain. Lors de cette visite, on apprend qu’il sera reçu par son homologue français Emmanuel Macron.  Mrs George frappe un sacré coup d’entrée !

Lorsqu’il prêtait serment le 22 janvier dernier, George Weah mesurait sans doute le degré du défi qui l’attendait. Il est conscient qu’il ne bénéficiera pas d’un état de grâce de la part des Libériens qui portent un espoir sur la légende du football mondial. L’économie du Libéria peine à sortir de sa stagnation actuelle avec de gros problèmes. Ce qui représente un défi pour l’actuel gouvernement. Le chantier est aussi sur le plan politique avec des réformes urgentes.

La jeunesse de Georges Weah dans l’univers politique est par ailleurs perçue comme un avantage. Il apportera une touche de jeunesse et « une touche d’énergie, un nouvel esprit et un nouvel élan national pour réformer le pays et transformer la vie des gens » a précisé l’analyste sur les ondes de la radio mondiale.

Le choix de Paris pour ce qui sera probablement la première visite officielle du président Libérien n’est pas surprenant quand on sait que   le président français, Emmanuel Macron, a été l’un des premiers dirigeants étrangers à réagir, dans un tweet, à la victoire de l’ancien joueur du club parisien du Paris-Saint-Germain (PSG), qui doit succéder le 22 janvier à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Aussi entre Georges Weah et Paris, c’est une histoire d’amour, quand on sait l’excellente carrière footballistique qu’il a eu dans cette ville avec le Paris Saint Germain.

Pour rappel, au terme d’un scrutin salué pour son déroulement pacifique, M. Weah, 51 ans, a recueilli 61,5 % des suffrages, contre 38,5 % pour son adversaire.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *