Ghana : le pays se dote d’un centre du bois et du meuble

Ghana prend de l’avance sur les pays de la sous-région. Le pays vient de créer un Centre d’essais du bois et du meuble (Wood and Furniture Testing- Centre WFTC). Ce centre se trouve à Fumesua dans la région d’Ashanti.

C’est une première en Afrique de l’Ouest. Seuls l’Egypte et l’Afrique du Sud ont déjà mis en place sur le continent, ces centres qui se révèlent très importants dans le développement dans le domaine du bois et du meuble. Le centre va en fait servir à tester les produits du bois et de l’ameublement ghanéens. La structure a également pour mission de vérifier, analyser les produits importés. Ceci afin que ceux-ci soient en conformité avec les normes commerciales.

Tout ce travail de vérification va permettre d’assurer l’utilisation et la protection des consommateurs. « Les entrepreneurs de l’industrie du bois pourront maintenant effectuer des tests pour déterminer la résistance des matériaux utilisés dans les produis du bois, y compris la qualité du collage du contreplaqué, ainsi que la durabilité, la stabilité et la résistance des tables et des chaises », indique le communiqué de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) qui a recommandé la mise en place de ce centre au Ghana.

Tout a été possible grâce au soutien de la Suisse à travers le Secrétariat d’Etat à la coopération. L’exploitation et la commercialisation du bois a une place importante dans l’économie du pays. Même s’il n’existe pas de données actualisées dans le domaine, plusieurs observateurs s’accordent à dire que les chiffrent devront s’accroître. Déjà en 2004, le Ghana a exporté 5000 m3 de bois sciés, pour un prix moyen de US$ 560/m3, 5000 m3 de placages pour un prix moyen de US$ 693/m3. 14 ans après les choses ont considérablement évoluées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *