Green Africa : Janvier Kubuya veut planter 10000 arbres à Goma

Janvier Kubuya a la passion d’entreprendre. Il s’intéresse en plus au secteur de l’environnement qui occupe une place importante dans les objectifs du développement durable. A cet effet, l’entrepreneur a créé en 2016 la startup Green Africa qui doit lui permettre de protéger l’environnement et de tirer profit des terres. Étudiant en agronomie, c’est à Goma à l’est de la République démocratique du Congo que Janvier Kubuya fait ses preuves. Dans cette ville, l’entrepreneur envisage planter près de 10000 arbres fruitiers sur des pierres volcaniques. Pour lui, « le sol volcanique est toujours un sol fertile ».

Janvier Kubuya sait que pour continuer les activités de sa startup, il a besoin de moyens. Le jeune entrepreneur peut dans ce cas, compter sur des appuis, notamment celui du Festival Amani qui lui a déjà accordé un financement de 1000 dollars pour financer les actions de sa startup. Il a ainsi lancé vers fin 2017, le projet « ma parcelle verte » qui va permettre à Green Africa de faire des pépinières et de les revendre ensuite aux populations à des prix réduits. Dans le cadre de son projet, il a acheté des semences au Rwanda. Janvier Kubuya s’est entouré de trois collaborateurs qui l’aident dans ses tâches comme le nettoyage des allées de sa pépinière.

Lutter contre les changements climatiques

Janvier Kubuya affirme que « ma parcelle verte » va servir doublement les populations de Goma. « D’abord, ces arbres serviront notamment à couvrir leurs besoins en consommation des fruits nécessaires pour leur santé et ensuite, ces arbres serviront dans la réglementation du cycle environnemental dans lequel ils vivent », justifie-t-il. Selon lui, il s’agit également de sensibiliser les populations de la ville sur le respect des normes liées à l’environnement.

Formé par Kivu Entrepreneur, l’entrepreneur rappelle que la protection de l’environnement est importante. Plus d’un an après la création de Green Africa, c’est avec une casquette d’activiste qu’il entend contribuer à la lutte contre les changements climatiques dans sa ville. « Goma est réputée comme étant la ville touristique de la RDC mais ses habitants n’arrivent pas à respecter certaines normes liées à l’environnement », déclare-t-il.

Les actions de Janvier Kubuya viennent compléter le projet de reboisement de la ville de Goma lancé par l’Etat congolais. Ce projet doit permettre la mise en terre de 12500 plantules sur une distance de 19 kilomètres. Près de 200 jeunes sont impliqués dans le projet. La RDC est souvent citée parmi les dix pays les plus menacées par le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *