Lomé : au cœur du business de la Saint-Valentin

Dans quelques jours (le 14 février), c’est Saint-Valentin. Cette journée est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Pour la célébrer, les couples de tout genre en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion. Mais, c’est aussi une occasion pour certains de faire des affaires. Nous avons fait le tour de la ville de Lomé pour en savoir davantage

Les Togolais se préparent à célébrer dans avec faste le 14 février 2018 la Saint-Valentin. Les jeunes tourtereaux se bousculent déjà dans les boutiques où autres endroit, pour acheter des belles robes ou autres gadgets pour leur partenaire. La couleur rouge s’est emparé de la ville. Mais qu’en est –il réellement des affaires ? les vendeurs ont-ils pu faire un chiffre d’affaire conséquent à la veille de cette fête ?

Les commerçants ne se plaignent pas trop même si, cette année, les affaires ne sont pas si florissantes. Ce qui est sûr, par jour, ils essaient d’écouler quelques marchandises. « Cette année, comparativement aux précédentes, nous n’avons pas assez vendu. C’est vrai que les gens viennent et désirent des choses. Mais leur capacité financière ne leur permet pas de repartir avec les habits et autres. D’autres par contre n’hésitent pas à sortir ce qu’il faut pour faire plaisir à leur partenaire. On espère que le marché va s’animer à la veille du 14, pour nous permettre de ne pas être trop perdant car vous savez très bien qu’après la saint Valentin, les gens ne se gênent plus trop à porter la couleur rouge », a confié un gérant de boutique prêt-à- porter à Agoè.

Certains nous ont confié clairement que la crise politique actuelle joue beaucoup sur leur affaires ces temps-ci, raison pour laquelle ils n’ont pas voulu prendre de risque pour faire de grand stocks à l’occasion de cette Saint-Valentin.  D’autres ont tout simplement ressorti leurs anciens stocks pour « composer » des looks spéciaux pour la fête

Les prêt- à- porter ne sont pas les seuls endroits où se vendent les cadeaux de la Saint-Valentin. Certaines bonnes dames ont, elles-aussi improviser des étalages où on retrouve un peu de tout. Tout ce qu’il faut pour rentre heureux ou heureuse son Valentin ou sa Valentine. Elles aussi s’en sortent relativement bien.

Les bars, les restaurants, les hôtels ne sont pas du reste. Chacun se prépare à son niveau pour optimiser ses bénéfices. Des buffets Saint-Valentin sont annoncés ici et là. Des tickets déjà mis en vente aussi bien dans les kiosques que sur les réseaux sociaux. De toute façon, la fête sera belle !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *