Fespaco: le film « Wulu » très applaudi par le public

WuluLa capitale burkinabè vibre depuis samedi dernier au rythme de la plus grande compétition des films africains, avec à la clé le prestigieux étalon d’or de Yennenga.

Les projections se poursuivent donc à cette 25è édition du Fespaco. Et tout comme « Félicité » du Franco-sénégalais Alain Gomis ou « L’orage africain » du béninois Sylvestre Amoussou, le film malien « Wulu » a été très applaudi lors de sa projection.

« Wulu » du Franco-Malien Daouda Coulibaly raconte l’ascension d’un trafiquant de drogue tout en dépeignant les maux du Mali (violence, groupes jihadistes, corruption, chômage, prostitution, pauvreté, népotisme).

« Le film dénonce aussi la corruption et la collusion des forces armées avec le narco-trafic : ça fait partie du problème. C’est parce que des soldats subalternes au moment de la mutinerie qui s’est transformée en coup d‘état (mars 2012) reprochaient à des généraux d’avoir des rapports très intimes avec des narco trafiquants. Tout ça s’imbrique », explique le réalisateur.

A noter que le tournage, initialement prévu au Mali, a dû être délocalisé au Sénégal pour des raisons de sécurité après l’attaque de Bamako qui avait fait 20 morts en novembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *